D’autres musiques d’Angola

Le Rebita : Style musical né au XIXe siècle, il serait d’origine française. En effet, suite à l’invasion du Portugal par la France, de nombreux nobles prirent goût pour sa culture. Quand un certain nombre d’entre eux s’installèrent en Angola, ils influencèrent les locaux qui y mêlèrent la danse « Massemba » et des rythmes traditionnels. L’accordéon est un instrument essentiel du Rebita. C’est un rythme précurseur du Semba mais il est encore pratiqué dans certaines fêtes et mariages.

Ecouter le Rebita :

 

Le Kizomba : Apparu au début des années 80, le Kizomba est très proche du Zouk antillais. Conçu à l’origine à base de boites à rythmes et synthétiseurs, il se teinte de plus en plus de sons acoustiques, à l’image des disques de Don Kikas ou Paulo Flores.

Ecouter le Kizomba :

 

Le Kuduro: Sorte de hip hop angolais, il est né dans les années 90 dans les banlieues de Malange. Intimement lié à la danse comme la plupart des musiques du pays, le Kuduro est particulièrement sexy et démonstratif. Bien qu’il soit parfois utilisé par des rappeurs, son rythme est spécifiquement local, à rapprocher du Kazukuta, un rythme du carnaval. Il utilise des sons proches de ceux de la Techno.

Ecouter le Kuduro :